Comme chaque anhétois-es, ECOLO Anhée a toujours accordé beaucoup d’importance à la question de la mobilité en milieu rural nous sommes tous concernés ! Effectivement, se déplacer en milieu rural pose bon nombre de contraintes (distances importantes à parcourir, obligation d’utiliser une voire deux voitures par famille, faible accessibilité aux offres de transport en commun, etc…), c’est pourquoi, en tant que militants écologistes, nous proposons diverses solutions aisées à mettre en place au niveau communal. Parmi celles-ci, l’adhésion de notre commune à la centrale de mobilité MOBILISUD.

Depuis septembre 2016, MobiliSud est installée dans des locaux au dessus de la gare de Dinant pour proposer des services de coordination des offres de mobilité existantes pour les communes de Anhée, Onhaye, Hastière, Yvoir, Dinant, Houyet, Beauraing, Gedinne, Bièvre et Vresse-sur- Semois. Mais, malgré un montant très raisonnable par citoyen (0,40€/habitant/an), la majorité politique Anhétoise a refusé d’y adhérer ! Suite à cette décision, via le droit d’interpellation du citoyen, nous avons décidé d’interpeller le Collège communal pour mieux comprendre ce refus. Voici l’interpellation prononcée en séance publique du Conseil communal le 26 septembre 2016.

Madame, Messieurs les Echevins, Monsieur le Bourgmestre,

La mobilité est une préoccupation majeure des citoyens dans nos communes rurales.
Plus la densité de population est faible, plus les transports collectifs se raréfient.

Les petites gares se sont depuis longtemps transformées en points d’arrêt qui voient passer de moins en moins de trains. Les bus, souvent bondés aux heures de pointe, quand les élèves du secondaire se rendent à l’école, sont par contre quasi vides en journée et ces trajets sont les premiers à être supprimés quand les moyens viennent à manquer.

Les communes rurales ont du s’organiser en mettant en place des transports alternatifs de type taxi social, Proxibus, SETRaS…, mais l’échelle communale montre vite ses limites.

C’est ainsi qu’est née en 2011 l’Asbl MOBILESEM qui

coordonne les outils de mobilité de 11 communes de l’Entre Sambre et Meuse. Les actions de l’Asbl (call center, accès au permis de conduire, soutien à l’utilisation du vélo, soutien aux projets mobilité des communes partenaires) rencontrent un succès important et répondent à un réel besoin des populations concernées.
Une expérience similaire est en train de voir le jour sur le territoire de nos communes. A partir de septembre 2016, MobiliSud s’installera dans des locaux au dessus de la gare de Dinant pour proposer des services de coordination des offres de mobilité existantes pour les communes de Anhée, Onhaye, Hastière, Yvoir, Dinant, Houyet, Beauraing, Gedinne, Bièvre et Vresse-sur-Semois.
MobiliSud permettra un maillage des offres de mobilité à l’échelle transcommunale sans aucune concurrence avec les outils existants, mais en coordonnant et optimisant les modes de transports déjà mis en place.
Dans un premier temps, elle mettra en place un call center pour informer les citoyens des différentes solutions de mobilité qui s’offrent à eux, puis pourra développer d’autres activités telles l’aide à l’accès au permis de conduire ou le soutien aux projets des communes en matière de mobilité.

Dans notre commune, la disposition géographique
« éclatée » de nos villages doit inciter les pouvoirs publics à être plus attentifs à une mobilité locale efficace et également bien coordonnée au niveau transcommunal permettant une meilleure mobilité des habitants et surtout des personnes les plus précarisées favorisant ainsi un accès plus important aux différents services (accès à l’emploi, soins de santé, etc…).
Monsieur le Bourgmestre, Madame, Messieurs les échevins, c’est une grande chance pour notre commune que de voir se développer cette offre, forte de l’expérience très positive de Mobilesem.
Il me revient cependant que notre commune ne souhaite pas participer au financement de ce projet, contrairement à la grande majorité des communes partenaires et ce, malgré un montant très raisonnable par citoyen (0,40€/ habitant/an).

Voici ma question :
Pouvez-vous me dire pourquoi vous ne souhaitez pas adhérer à l’Asbl MobiliSud, alors que la population est en forte attente d’offres de mobilité alternative qui seront beaucoup plus performantes si elles sont coordonnées à l’échelle des 10 communes partenaires ?

En vous remerciant pour votre réponse, Tonneaux Steve

Share This